Loup Y Es-tu ?!

Libre, bienveillant, plein de partages de nos points de vues sur la Vie, notre époque si spéciale, nos chemins de vie particuliers, ... Ici, le rire et la sagesse se sourient, ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réflexe de protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Le réflexe de protection   Dim 16 Aoû - 8:44

Le réflexe de protection

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 15 août 2009 par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Il nous fait plaisir de nous présenter de nouveau à vous via ce lien de communication. Ces « ponts » vibratoires vers les humains nous permettent de nous rapprocher davantage de vos énergies et cela nous réjouit profondément. À travers le contact avec vous, nous accomplissons notre service auprès de votre mère terre Gaïa et de nos frères et sœurs qui habitent sur son manteau divin.

Nous aimerions en ce jour aborder avec vous un sujet un peu délicat, mais qui, nous le sentons, apportera des réponses précises concernant un thème moins bien compris par une majorité d’humains. Nous aborderons le thème des pertes d’énergies que les humains vivent au quotidien et que les Travailleurs de lumière semblent également expérimenter. Par extension, nous parlerons du thème de la fatigue ressenti par plusieurs, fatigue qui se répercute aussi dans le système digestif et dans votre foie, ce qui entraîne un alourdissement dans le corps physique en général.

Beaucoup de toxines psychiques sont récupérées par le système digestif, ce qui amène des rétentions au niveau du foie, affaibli alors par des couloirs de pensées qui affectent davantage certaines personnes que d’autres. Les Êtres vivants en milieu urbain sont encore plus sujets à ces rétentions, puisque le ressourcement y est plus difficile.

Réflexe de protection
Permettez-nous d’abord de vous mentionner que plusieurs d’entre vous, Travailleurs de lumière, ont développé un réflexe de protection dans vos vies qui vous amène à craindre l’ouverture de votre cœur sacré. D’un côté, vous souhaitez vous ouvrir à la vie et à tout ce qu’elle vous présente, et de l’autre, vous maintenez certaines réserves lorsqu’il s’agit des liens entre les humains, de peur d’être envahi par certains d’entre eux.

Ce réflexe de protection ne vous sert pas bien dans la matière, car il maintient votre réalité dans la dualité du bien et du mal. Ce faisant, vous recréez inconsciemment la situation pour laquelle vous tentez de vous protéger. Vous transmettez indirectement à votre Dieu qu’il n’a pas la capacité de générer votre propre lumière cristalline (ou merkaba), et qu’il faut humainement compenser cette lacune en vous protégeant. En invalidant ainsi votre souveraineté divine, vous transmettez à vos corps énergétiques, particulièrement au corps spirituel, un jugement sur sa capacité à vous protéger de vous-même. Cela vous fragilise au niveau de votre puissance.

Divinement guidés
Vous portez la lumière de façon évidente, n’en doutez pas. Vous êtes tous divinement guidés dans vos choix et la direction que vous prenez. À ce niveau, ne doutez pas de votre alignement. Votre noblesse d’Âme a déjà pavé la voie. Nous vous invitons à être souple dans la perception que vous avez de vous-même afin d’éviter toute forme de jugement. Si nous mentionnons ceci, c’est pour vous aider à avoir un regard juste et clair sur vous, afin d’apporter une réelle transformation.

Lorsqu’un Être ose se contempler honnêtement, la guérison s’installe invariablement, peu importe ce qu’il découvre de lui-même. Mais pour ce faire, il est essentiel d’éviter toute forme de jugement, ce qui rend alors le regard sur soi beaucoup plus lourd et entraîne les gens à vouloir se cacher la vérité à eux-mêmes.

Protection énergétique
Maintenant, ce qui est intéressant ici c’est de revoir – voilà l’invitation – tout votre rapport avec le thème de la protection énergétique. Cet élément ne vous sert pas sur le parcours de la maîtrise, car dans ce processus, vous oubliez qui vous êtes. Vous vous protégez à partir de votre humain, oubliant que votre corps spirituel est votre plus grande protection – si protection il y a, ce qui en soit est plutôt associé à votre intensité lumineuse. C’est la lumière en vous qui empêche toute forme d’intrusion, et non les niveaux de protection que vous installez dans vos corps énergétiques et leurs bonnes utilisations (certains croient que c’est parce qu’ils se protègent mal qu’ils vivent ces intrusions).

L’intrusion
Maintenant, soyez attentif à cet élément. S’il y a intrusion, c’est parce qu’il y a autorisation. S’il y a autorisation, c’est parce qu’un aspect de vous est inconscient de fonctionnements que vous avez socialement développés et les avez acceptés comme étant la norme. Ceux-ci font en sorte que collectivement, les Êtres se nourrissent les uns les autres. Parce que vous en êtes inconscient, vous nourrissez ces modèles sociaux également et les expérimentez par la même occasion.

Les Êtres qui vivent des intrusions dans leur énergie expérimentent une situation qu’ils créent inconsciemment. Celle-ci existe parce qu’elle est le reflet de ce qu’ils portent intérieurement. En d’autres termes, ils se nourrissent eux aussi indirectement de l’énergie des autres, et c’est pour cela qu’un aspect d’eux autorise d’autres Êtres à en faire autant envers eux. Que ces Êtres soient incarnés ou non ne change rien, c’est la même expérience.

Les mémoires collectives
Maintenant, avant de nier ceci ou de vous juger d’être démasqué, sachez que ce comportement est inculqué dans vos mémoires collectives dès votre tout jeune âge. Dans vos sociétés, on vous enseigne à vous comparer continuellement aux autres et à vous estimer en fonction de votre supériorité dans certains espaces de votre vie. Plus vous performez dans une « zone », et plus vous êtes stimulé à vous valoriser en fonction de cet espace.

Dès leur tout jeune âge, ce comportement social amène les humains à s’identifier aux modèles qu’ils considèrent plus performants qu’eux et à dénigrer ceux qui se situent dans la catégorie « inférieure ». De ce fait, toute votre structure sociale amenant à acquérir l’estime de soi est basée sur la comparaison, ce qui entraîne les Êtres à avoir continuellement besoin du regard approbateur de leurs pairs pour se définir. C’est pour cela que nous disons que collectivement, le comportement de vous nourrir de l’énergie des autres est systématisé sur votre planète. Avant de tenter de vous en défaire, il est donc essentiel de l’observer et de le reconnaître, sans le juger.

Notre but ici n’est certes pas de stimuler la honte, mais un regard juste et lucide envers vous. Et vous verrez que par la suite, il sera beaucoup plus facile d’apporter la lumière dans cette situation, si vous l’expérimentez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loupyestu.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: (suite du message : "le reflexe de protection")   Dim 16 Aoû - 8:45

Les mécanismes
De façon directe ou indirecte, tous les êtres humains ont développé des mécanismes qui font en sorte qu’ils se nourrissent les uns les autres – notre partenaire en a fait l’expérience de façon très évidente lors de sa dernière escapade, demandez-lui qu’il vous raconte [voir la note de Simon à la fin]. La recherche du regard de validation, du compliment gentil, de la reconnaissance du patron, de celle du conjoint, du banquier, de la famille, l’atteinte du succès dans l’activité sportive, le regard des autres face à cette réussite, le succès dans l’abondance, le regard du voisin qui observe la nouvelle acquisition, etc. Voilà une liste de certains comportements sociaux qui vous amènent à systématiser la « cueillette » d’énergie chez les autres. Ce sont des variantes du thème de puiser l’énergie du voisin.

Lorsque vous acceptez ces mécanismes généralisés et agissez en fonction d’eux et de leurs sous-produits, vous autorisez inconsciemment dans vos champs énergétiques d’autres Êtres à en faire autant avec vous, c'est-à-dire à puiser votre énergie.

Une chasse au trésor
Voilà donc l’invitation à laquelle nous vous convions : non pas de vous protéger des énergies envahissantes de la densité de votre planète, mais de découvrir, telle une chasse au trésor magnifique – et non pas comme un défi lourd à porter – où sont les facettes de vous qui appliquent le mécanisme nous dirions « à votre avantage ». Le but est de les démasquer et leur permettre de devenir lumière. Ce faisant, vous redeviendrez Maître de vos énergies et ne sentirez plus le besoin de vous protéger.

Devez-vous conclure de nos mots que vous devez cesser toute forme d’activités qui vous nourrissent socialement, qui vous valorisent ? Non pas. L’invitation est d’être conscient des jeux sociaux qui favorisent les échanges entre les humains. Sont-ils des offrandes et des échanges amoureux, ou des situations de valorisation individuelle ou collective. Et s’ils correspondent à cette dernière catégorie, l’invitation n’est pas d’abandonner ces activités, mais de les faire avec plus de conscience.

Ramener la lumière
Très souvent, les Êtres ne veulent pas reconnaître qu’ils se nourrissent les uns les autres, car ils ont honte de leur comportement. Ils jugent ceux et celles qui agissent ainsi et ne voudraient surtout pas découvrir leur reflet dans cette situation, ce qui pour eux reviendrait à être pris en défaut. Mais c’est là toute la beauté de la « chasse au trésor » proposée. En reconnaissant que vous avez devant vous un reflet amplifié d’un comportement que vous portez en vous, vous ramènerez la lumière dans cette situation.

En ne voulant pas reconnaître cela, les Êtres se fragilisent. Ce faisant, l’Univers va amplifier le reflet pour qu’il y ait prise de conscience. Et voilà que l’Être va sentir de plus en plus de pertes d’énergies et d’envie de se protéger plus adéquatement, car il aura souvent l’impression qu’il se protège mal.

Alors, s’il y a l’autorisation d’être envahi, c’est que la porte est ouverte et qu’il y a permission. Et voilà que le premier réflexe des Travailleurs de lumière est de se protéger face aux lourdeurs, ce qui correspond, vous l’aurez compris, à votre mouvement nouvel âge des dernières années. Celui-ci suggérait qu’il fallait s’envelopper de pelures d’oignon protectrices de plus en plus épaisses pour pénétrer les lieux lourds, alors que la sagesse naturelle en vous vous indique précisément l’inverse. Vous sentez que vous êtes là pour éclairer ces lieux, mais vos mémoires collectives vous les font craindre et vous doutez alors de votre puissance.

La densité et la lumière
Les Êtres qui ont interprété qu’il fallait se protéger n’ont pas mal agi. Ils ont observé qu’il y a la densité et qu’ils sont lumière. Selon leur observation, il leur faut donc se protéger de la densité pour préserver leur lumière, ce qui en fait est un calcul intéressant. Mais celui-ci ne tient pas la route lorsque l’Être inclut les mécanismes inconscients qu’il porte intérieurement. Il oublie que devant lui se présente un reflet de sa propre mosaïque terrestre, celle qu’il a lui-même créée. Et s’il n’est pas attentif, il aura tendance à juger l’aspect de lui incarné. Il se dira « je suis un Être lumineux incarné sur une planète plus sombre, probablement qu’il y a erreur de parcours, bifurcation, je dois être ici par erreur ».

Voilà qu’inconsciemment, l’Être se juge d’être incarné sur une planète lourde. Qu’est-ce qu’il fait alors ? Il juge son corps spirituel. Il juge la décision qu’il a lui-même prise avant l’incarnation de venir s’installer sur cette planète. Ce faisant, il fragilise ses corps énergétiques, et une fois dans l’incarnation, il se présente affaibli dans sa lumière cristalline (merkaba), et entreprend de développer ensuite des mécanismes de protection pour compenser sa carence.

Contempler vos scénarios
Nous ne pourrons ici faire le tour de toutes les variantes possibles, mais nous vous invitons à contempler vos scénarios en fonction de l’information que vous venez de recevoir. L’invitation ici est de ramener la conscience dans les échanges que vous avez avec vos frères et sœurs incarnés. Est-ce que ceux-ci sont stimulants ou servent-ils à alimenter des comportements sociaux généralisés. Si ces échanges vous stimulent profondément, vous sentirez une circulation énergétique naturelle entre les Êtres. S’ils correspondent à la seconde catégorie, vous observerez naturellement que vous aurez des attentes. Que celles-ci soient rencontrées ou non, vous verrez qu’elles seront associées à des satisfactions et des insatisfactions que nous pourrions qualifier « de surfaces ». Sans jugement, vous pourrez alors choisir consciemment ce que vous avez réellement envie de créer.

À travers ce rapide survol, nous vous présentons les grandes lignes d’un thème qui mérite contemplation. Si nous prenons ce temps ensemble en ce jour, c’est pour ensemencer en vous une plus grande conscience de votre souveraineté énergétique et spirituelle. Non pas parce que nous doutons de votre capacité à vous en souvenir, mais parce que nous savons à quel point vous êtes capable de grands miracles. Et plus vous en serez conscient, plus vous revêtirez les manteaux divins que vous portez dans vos champs auriques. Et lorsque vous retrouverez le souvenir de qui vous êtes réellement, c’est vous qui viendrez nous enseigner à devenir de plus grands Êtres.

Nous sommes ravis d’avoir pris ce temps en votre compagnie. Comme toujours, nous vous saluons et vous enveloppons de notre amour.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


----------------------


Note de Simon :
Durant ces vacances estivales, j’ai effectué un séjour en nature pour parcourir une piste cyclable située au nord de la ville de Montréal. En cours de trajet, alors que j’avais un long bout droit à franchir, je voyais au loin un couple un peu plus âgé avancer à vélo dans la même direction que moi. Mon rythme était un peu plus rapide que le leur, ce qui fait en sorte que je les rattrapais progressivement. Rendu à leur hauteur, j’ai soudainement senti une vitalité nouvelle s’installer en moi. J’ai ressenti une énergie additionnelle qui m’a permis d’accélérer mon rythme de façon évidente.

Heureux de ce regain subit d’énergie, j’ai commencé quelque temps après à me questionner sur ce qui s’était produit. J’ai véritablement voulu comprendre le phénomène, car la différence avait été très marquante et pour moi, j’étais placé devant un mystère. En posant la question intérieurement et de façon honnête (c’est-à-dire être prêt à entendre toutes les réponses possibles), j’ai reçu de mon Âme une réponse tout aussi honnête.

Je n’ai pas reçu des mots, mais une sensation globale. On m’a alors rappelé que j’avais développé le réflexe de me valorisais par rapport à mes capacités sportives. Je me suis vu rechercher le regard approbateur de mes proches face à mes performances physiques et souhaiter une reconnaissance extérieure à travers le sport. J’ai alors compris qu’en arrivant à la hauteur du couple à vélo, tous mes réflexes de valorisation se sont activités. À travers leur regard de comparaison (j’allais plus vite qu’eux, donc à mes yeux, j’étais « meilleur »), j’ai littéralement « puisé » une partie de leur énergie pour bonifier la mienne. C’est pour cela que ma vitalité s’est rehaussée.

Je vous partage ceci en toute transparence, car cette expérience a été très révélatrice pour moi. Quand j’ai compris ce qui s’était produit, j’ai littéralement éclaté de rire, car j’ai vu à quel point le mécanisme était profondément installé en moi. J’ai revu toutes ces fois où je souhaitais être reconnu à travers l’activité physique. Même si je le pratique surtout pour la santé de mon corps, je reconnais tout de même y retrouver une valorisation.

L’idée pour moi n’est évidemment pas de cesser ces activités, mais de les faire avec plus de conscience, afin d’éviter d’être dépendant de cette source de valorisation. Car au-delà du concept du gain ou de la perte énergétique, il est clair que cette façon de faire amènera toujours des insatisfactions en moi, car cette quête de reconnaissance extérieure est impossible à assouvir véritablement.

Cette expérience m’a permis de mieux définir ma véritable quête – probablement partagée par la majorité d’entre vous – qui est de retrouver le souvenir conscient de qui je suis réellement. Ensemble, je nous souhaite de vivre en véritable union avec l’Univers et la Source de toute vie d’où nous avons émergé. Et je remercie cette expérience de m’en avoir approché davantage. C’est elle qui a inspiré ce message.

Sincèrement

Simon



--------------------------------------

Reçu le 15 août 2009, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loupyestu.forumactif.com
 
Le réflexe de protection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [New]Filtre/protection Outerwears - Contro MMM Mamba Monster
» [TEST] ZAGG invisibleSHIELD (protection d'écran)
» Super protection d'écran top - top
» [AIDE] Protection objectif photo cassé
» [INFO] protection zagg invisibleSHIELD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loup Y Es-tu ?! :: Votre 1ère catégorie :: Loup Y Es-Tu ?! :: Présentations :: Mes sages, messages...-
Sauter vers: