Loup Y Es-tu ?!

Libre, bienveillant, plein de partages de nos points de vues sur la Vie, notre époque si spéciale, nos chemins de vie particuliers, ... Ici, le rire et la sagesse se sourient, ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'attachement et la peur du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: L'attachement et la peur du pouvoir   Dim 1 Nov - 9:05

L'attachement et la peur du pouvoir

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 29 octobre 2009 par Simon Leclerc




Salutations à vous chers enfants de la Terre,

Recevez notre amour maintenant. Ressentez cette présence amoureuse familière autour de vous. Chères Âmes, il est intéressant qu’à cette étape de votre parcours terrestre, vous soyez conscients des guidances autour de vous qui vous accompagnent.

Cette impression de marcher seul ne vous sert plus aussi bien qu’avant. Très souvent, plus vous réalisez qu’il y a cet accompagnement, et plus un aspect de vous se juge de ne pas être à la hauteur, comme si vous aviez peur en quelque sorte d’être pris en défaut avec vos comportements parfois plus ombrageux. Un aspect de vous a l’impression que plus vous êtes accompagnés, plus vous risquez de recevoir des reproches.

Il est intéressant d’observer ceci d’un point de vue humain, mais pour nous, cela n’a aucune résonnance réelle. Vous êtes des Êtres de lumière qui ont choisi d’aller vivre une expérience impliquant l’ajout de quelques voiles vous cachant la vérité sur qui vous êtes en réalité. Il est donc tout à fait naturel que vos choix, vos attirances, vos mouvements sur Terre correspondent à une réalité différente de celle des Êtres qui vivent dans un monde où la sensation d’union est continuellement au rendez-vous. Dans ce contexte, cela ne fait aucun sens de comparer les réalités et d’utiliser les différences pour ensuite vous juger. Vous faites des choix différents qui appartiennent à votre réalité et dans notre monde, d’autres choix sont faits qui appartiennent à la nôtre.

Un frein
Nous vous disons cela pour que vous compreniez que cette peur d’être pris en défaut est un frein pour vous, car cela vous fait hésiter à nous sentir pleinement à vos côtés. Vous avez peur que ce faisant, nous ayons quelques reproches à vous formuler. Et vous aurez compris que cela appartient à votre psyché, vos blessures d’enfance, une peur d’être démasqué, une impression que vous devez camoufler certains éléments de vous pour être aimé et ne pas être pris en défaut.

D’une certaine manière, cela vous rend plus conscient maintenant qu’auparavant de la perception que vous avez de vous-même. Plus vous devenez conscient, plus des Guides « spécialisés » se présentent à vos côtés. Ceux-ci ont un effet amplificateur sur les thèmes à guérir en vous en vous aidant à y apporter votre lumière. Et lorsque ceci se produit, nous constatons qu’un aspect de vous a tendance à ne pas vouloir sentir l’ampleur de cet accompagnement parce que vous vous dites que vous n’avez pas encore atteint ce niveau, comme si vous aviez peur de ne pas mériter cette attention.

L’ultime défi
Nous allons vous dire que déjà, le fait de vous être incarné sur Terre est l’ultime défi que vous avez rencontré et vous l’avez relevé avec brio. Il n’est plus le temps maintenant de questionner votre lumière dans la matière, puisque celle-ci s’est déjà déployée. Votre état de conscience en témoigne, chers Êtres.

Il y a certes des éléments de votre vie que vous jugez et nous savons que c’est pour cela que vous hésitez encore à reconnaître les présences autour de vous. Vous croyez que des jugements pourraient provenir de ces Êtres qui vous observent et qui pourraient conclure que vous n’êtes pas encore suffisamment installés dans votre plan de vie initial pour se manifester.

D’une certaine manière, vous avez raison de percevoir que vous n’y êtes pas, puisque cette humanité n’est pas totalement prête à recevoir ce que vous avez à lui offrir. Vous avez donc raison de percevoir que vous n’êtes pas encore dans le plein déploiement de qui vous êtes. Mais est-ce que cela veut dire que vous êtes à blâmer pour ceci ?

Nous allons vous proposer d’être attentifs chères Âmes, pour ne pas mélanger ici la vision de l’ultime but à atteindre avec la réalité actuelle. L’erreur que vous pourriez faire alors serait de vous reprocher de ne pas avoir encore su déployer tout cela.

Vous l’aurez compris, nous sommes à vous proposer une voie de déculpabilisation. Nous sentons qu’il y a encore ces thèmes en vous ; impression que vous devez en faire plus, parce que les attentes ne sont pas encore satisfaites.

Familiarisation progressive
Il sera intéressant d’inverser cette impression à l’intérieur, car les thèmes de votre vie actuelle qui ne sont pas aussi satisfaisants que vous le souhaiteriez vous permettent de maintenir une vie équilibrée sur Terre. D’une certaine manière, ils vous permettent d’occuper l’espace qui n’est pas encore occupé par la partie plus subtile en vous. Devez-vous conclure que vous n’avez pas progressé ? Non pas. Seulement, lorsqu’il y a des thèmes que vous n’avez pas encore dépassés, soyez très attentifs pour ne pas vous juger, car ces thèmes que vous n’avez pas dépassés ont leur raison d’être. Ils n’ont pas été dépassés parce qu’ils vous servent encore. Ils vous permettent en quelque sorte de vous familiariser progressivement avec des énergies d’une intensité importante et pour lesquelles vous avez expérimenté des abus importants. C’est l’énergie de votre pouvoir.

Souvenez-vous chers amis, époque de l’Atlantide, vous y avez vécu des abus de pouvoir importants et suite à cette expérience, la peur de votre puissance est encore très présente ; une peur d’une toute-puissance qui pourrait détruire. D’une certaine manière au niveau de l’Âme, vous avez préféré installer progressivement ce pouvoir en vous pour que vous puissiez l’apprivoiser.

L’auto sabotage
Cet élément est véritablement une clé ici. Si vous allez trop rapidement vers l’intégration de votre pouvoir en vous, vous vous rendrez compte que vos réflexes naturels seront de tout annuler et de vous auto saboter. Vous le voyez déjà chères Âmes, l’auto sabotage est un thème que vous connaissez tous. Régulièrement, vous vous assurez inconsciemment de ne plus être dans votre puissance, parce que vous avez peur d’en abuser.

D’une certaine manière, le moyen que vous avez pris au niveau de l’Âme pour gérer ceci a été de réinstaller vos pouvoirs en vous de façon graduelle et progressive. Cette progression constante est associée à un choix de votre Âme de réapprivoiser votre puissance.

Vous avez maintenant complété les cycles karmiques associés au pouvoir abuseur / abusé. Tous ces thèmes, vous les avez amplement vécus. Maintenant, vous êtes à retourner dans un espace de pouvoir véritable et le tout éveille encore des craintes. Cela s’inscrit dans un programme de retour progressif du Christ en vous, parce que vous voulez justement assurer un équilibre dans l’intégration des énergies.

Tout ceci vous amène à sentir intuitivement que vous pourriez ne pas être prêt à laisser aller un élément d’attachement dans votre vie, une compensation par exemple. Votre réflexe d’Être conscient sera par la suite de vous juger de ne pas laisser aller cet élément, d’y être encore attaché. Mais il est intéressant de comprendre ici que cet attachement s’inscrit dans un plan plus vaste qui suggère qu’il est présent parce que justement, un aspect de vous sent prématurée l’idée de laisser aller ce thème. Et si vous n’y êtes pas attentifs, certains d’entre vous utiliseront la présence des Guides autour de vous pour vous juger, en suggérant que ces jugements proviennent d’une comparaison entre nos réalités. Vous aurez compris que tout ceci provient de votre construction mentale, et non d’une réalité universelle. Les jugements n’existent pas dans les dimensions d’amour et de conscience lumineuse.

Un continuum d’évolution
Soyez attentifs ici chers amis, car nous ne sommes pas à vous proposer de justifier toute forme d’entêtement ou de caprice en vous disant qu’ils sont naturels. L’enfant en vous s’acharne parfois à maintenir en place des thèmes que vous savez fort bien être stimulé à laisser-aller, et vous êtes invité à encadrer cet aspect de vous. Nous ne parlons pas de cela. Nous faisons référence ici à des thèmes qui stimulent des jugements sur vous-même et qui ont parfois tendance à être utilisés pour voiler votre lumière, au lieu de comprendre qu’ils font partie d’un continuum d’évolution qui vous mènera progressivement là où vous souhaitez aller.

Comprenez que les compensations et les éléments de satisfaction ou d’attachement de votre humain dans l’incarnation occupent l’espace laissé vacant par le Dieu que vous êtes. D’une certaine manière, ces attachements viennent « remplir » l’espace inoccupé. Alors, l’idée ici n’est pas de vous détacher tout d’un coup de toutes ces formes pour laisser pénétrer le Divin en vous de façon plus importante, mais de comprendre que les attachements vous servent d’une certaine manière, parce qu’ils vous permettent d’apprivoiser le pouvoir de façon progressive. Si vous les utilisez pour vous juger en comparant votre réalité à celle des autres, vous limitez alors l’évolution de l’expérience en la privant de votre regard amoureux.

Retour de votre puissance
En ce moment, il y a donc ce thème du retour de votre puissance en vous et ceci s’associe à un besoin d’amplifier la présence Je Suis dans votre corps physique. Cela passe par plus d’enracinement, vous l’aurez compris, et le propos que nous vous transmettons concerne justement cet enracinement, celui du Dieu que vous êtes qui prend forme sur Terre, dans un corps physique. Et ce Dieu que vous êtes est beaucoup plus enraciné maintenant qu’il ne l’était il y a de cela quelques années. Mais sachez que vos ancrages s’amplifieront davantage, au fur et à mesure que vous avancerez sur le chemin du Nouveau Monde. Vous constaterez que plus vous apprivoiserez cet aspect tout puissant de vous, plus vous apprendrez à l’honorer et à ne plus le craindre ni le juger, plus celui-ci s’installera solidement en vous.

Votre ancrage ne se produira pas en appelant à vous avec plus de force votre divinité et en forçant les racines à prendre place au sol, mais en apprivoisant votre rapport avec le pouvoir : la peur d’en abuser, la peur de conduire à des excès, et la peur de nuire à vous-même en bifurquant de votre voie sont à contempler. Ces peurs ne sont plus concrétisables en ce moment. Elles n’ont plus leur place, car il n’y a plus cette possibilité d’en abuser. Vous avez tellement bien intégré les leçons dans vos incarnations passées que vous n’avez plus besoin de les expérimenter de nouveau. Ces cycles abuseurs / abusés ont été compris et intégrés par votre Âme et elle n’a pas fait le choix d’expérimenter cela de nouveau. Donc à ce niveau, soyez rassuré, les abus vécus d’un côté comme de l’autre dans des vies passées ne sont plus au rendez-vous de cette incarnation. Cependant, il y a encore des mémoires en vous, des souvenirs d’époques anciennes où les abus étaient présents et ils vous hantent encore. C’est à cela qu’il faudra porter votre attention.

Mémoires cellulaires
Ces thèmes reliés à l’abus du pouvoir sont encore présents au niveau des mémoires cellulaires, vous les craignez toujours. Vous êtes ainsi encore hésitant à laisser venir le pouvoir à vous, parce qu’il vous fait peur et c’est pour cela qu’il vous est difficile de créer vos idéaux en ce moment dans l’incarnation.

Devez-vous juger cela ? Soyez attentif, nous ne sommes pas à vous dire que vous êtes dans l’erreur de ne pas être totalement incarné avec votre puissance. Nous vous disons simplement qu’il y a cet apprivoisement qui est progressif, et dans cet apprivoisement, nous vous invitons à changer le regard face aux éléments d’attachement dans la matière que vous savez ne pas correspondre à vos idéaux. Mais en même temps, ils vous servent en ce moment. Ne les jugez pas, car ils occupent l’espace inoccupé. Au lieu de diriger l’énergie pour forcer les détachements, laissez aller ces éléments et ils vont se nettoyer d’eux-mêmes, parce que vous cesserez de les contrôler.

Nous vous invitons à diriger votre énergie vers ce lien que vous entretenez avec le pouvoir et votre capacité de l’apprivoiser dans cette incarnation. Vous verrez à quel point le retour de cet « enfant prodige » en vous s’effectuera avec grâce et aisance. Vous êtes déjà à goûter des aspects de ce pouvoir. Réjouissez-vous-en.

Le pouvoir extérieur
Si vous êtes attentif aux formes de pouvoir que vous craignez à l’extérieur, vous observerez qu’il s’agit de thèmes que vous avez jugés en vous. C'est-à-dire que si vous revisitez les époques où vous avez eu du pouvoir dans d’autres incarnations, vous allez vous rendre compte que vous avez jugé ces épisodes où vous étiez dans des rôles d’autorité et en avez abusé.

Il est important que vous soyez attentifs à cette peur d’abuser de votre pouvoir. Plusieurs d’entre vous peuvent observer que dès que des Êtres vous proposent un rôle que vous interprétez comme pouvant être d’autorité ou de responsabilité, un aspect de vous vient presque automatiquement saboter en éveillant en vous, consciemment ou inconsciemment, la peur d’abuser.

Si vous n’en êtes pas conscient et que vous portez la peur de votre pouvoir, vous observerez que vous aurez naturellement tendance à juger les Êtres en situation d’autorité. Ce reflet vous est justement présenté pour que vous compreniez que ce que vous jugez à travers ces Êtres est cet aspect de vous qui a peur d’abuser de son pouvoir. Cette peur vous amène à juger extérieurement les Êtres qui pourraient en abuser. Voyez la perfection divine en jeu ici.

Plusieurs d’entre vous vont créer une situation qui viendra vous prouver que vous n’avez pas la capacité d’assumer ces rôles. Observez les manifestations de l’autosaboteur en vous qui vient annuler toute forme de crédit que l’on vous offre ou que vous tentez de vous offrir.

Reconnaître la grandeur en vous
L’humilité est au rendez-vous, nous la reconnaissons. N’ayez crainte de perdre cet élément, car nous ne sommes pas à vous dire de ne plus être humble et de vous glorifier avec votre pouvoir. Tous les humains sont des Êtres divins, et donc, tous les humains ont à reconnaître la grandeur en eux. Mais puisque vous êtes à lire ces mots, nous vous disons qu’il est primordial que vous entendiez que maintenant, dans cette étape de votre vie, il est important que vous reconnaissiez votre grandeur, que vous apprivoisiez cette puissance qui émane de vous. Vous l’avez déjà observée, ne la craignez plus. Vous avez complété les cycles abuseurs / abusés, ceci n’est plus au rendez-vous. Vous n’avez plus à craindre les abus. Vous savez maintenant que vous possédez la sagesse de l’équilibre.

Époque Atlantéenne
Ceci concerne une majorité d’Êtres conscients en ce moment qui, à l’époque Atlantéenne, sont venus apporter la Lumière aux humains et ont été obnubilés par le statut que cela leur procurait. Ce faisant, ils ont commencé à distortionner leur mandat d’accompagnement pour profiter de ce statut nouvellement acquis. Leur conscience plus vaste leur procurait une vision aiguisée et des pouvoirs accrus. Cependant, leur inexpérience de la dualité les a amené à choisir d’utiliser ce statut pour se différencier des autres, au lieu de chercher à les stimuler.

Une majorité d’Êtres conscients incarnés actuellement sur Terre et qui sont arrivés à l’époque Atlantéenne ont eu, à un moment ou à un autre, un rapport distortionné avec le pouvoir. Notre partenaire n’est pas exclu de cela.

Ceux et celles que vous nommez les Êtres au pouvoir, ceux qui exercent une forme de pouvoir sur vous et que vous craignez parfois, représentent des aspects de vous que vous n’avez pas encore conscientisés. Ils représentent ce que vous jugez encore en vous, ce que vous n’avez pas pacifié. Reconnaissez chers amis que vous tous avez vécu ces abus, tant du côté de l’abuseur que de l’abusé. Mais reconnaissez-le à partir de l’Être qui est en apprentissage et qui a compris l’enseignement, et non à partir de vos jugements. Ne craignez pas d’être démasqué, vous l’êtes déjà. Osez vous regarder comme vous êtes réellement, de façon lucide et honnête.

Pacification du pouvoir
L’invitation ici n’est donc pas de craindre d’être identifié, mais de pacifier votre rapport avec le pouvoir en vous. Reconnaissez que cet Être à l’époque Atlantéenne, cet aspect de vous en apprentissage, ne comprenait pas le lien qui l’unissait avec les Êtres qu’il était venu aider et envers lesquels il a graduellement exercé son pouvoir de façon parfois abusive. Il était dans une compréhension distortionnée, vous l’aurez compris, et croyait qu’il agissait selon le grand plan divin. D’une certaine manière, son personnage (égo humain) avait récupéré le scénario à son avantage, mais cela faisait partie du grand plan divin, puisqu’un apprentissage de l’Âme accompagnait cette expérience.

Et si le personnage a récupéré le scénario, c’était pour vivre l’expérience complète du pouvoir au niveau de l’Âme, avec ses abus potentiels. Pourquoi ? Afin de vivre un cycle complet sous le thème du pouvoir abuseur / abusé. Et voilà que ce cycle s’est poursuivi pendant des millénaires. Maintenant, vous entendez cette information alors qu’auparavant, vous la subissiez. Déjà, la différence est majeure. Au moment où vous avez vécu ce pouvoir dans la dualité, vous n’étiez pas réceptif à entendre cette information. Vous étiez à vivre l’abuseur et l’abusé au niveau de l’expérience.

Maintenant, vous n’êtes plus à expérimenter ce thème, mais plutôt à intégrer dans vos cellules l’enseignement que tout cela vous a apporté. Vous êtes à intégrer le tout à partir de la voie centrale, c'est-à-dire celle de l’Être de Lumière en vous qui existe au-delà de l’ombre et de la Lumière. Cette connaissance est inscrite dans votre champ aurique et elle cherche maintenant à descendre dans votre corps physique, dans vos cellules. Vous êtes à apprivoiser votre propre pouvoir et à intégrer la connaissance qui l’accompagne.

Une sagesse considérable
Au niveau de l’évolution de votre Âme, l’apprentissage du cycle abuseur / abusé vous a apporté une sagesse considérable. Ce cycle d’évolution est un enseignement en soi pour l’Univers qui évolue à travers vous et qui grandit ainsi en sagesse et en conscience. À travers l’offrande effectuée par votre Âme qui est venue expérimenter ce cycle, les Êtres universels peuvent comprendre le véritable sens du pouvoir dans une expérience de dualité.

Jusqu’à maintenant sur votre plan de conscience, le pouvoir en général n’a pas été utilisé pour créer des Univers et donner la vie, mais pour expérimenter des cycles de dominants/ dominés. Malgré la simplicité apparente de cet apprentissage, la connaissance qui en résulte est considérable pour l’avancement universel.

Vous aurez donc compris que ce cycle, qui s’est poursuivi pendant des millénaires, est maintenant complété, puisque l’apprentissage est complété. Alors, ne vous jugez pas si vous êtes à craindre le pouvoir, vous l’avez craint pendant tant de siècles. Permettez-vous de l’apprivoiser graduellement et de vous pardonner ces abus, chères Âmes. Vous savez que vous n’êtes plus à cette étape. La majorité des Êtres que vous craignez qui sont dans les rôles actuels de pouvoir sont encore à expérimenter ce cycle, mais vous n’y êtes plus. Souvenez-vous qu’ils occupent l’espace inoccupé par votre lumière.

Ces Êtres que vous jugez qui occupent les rôles d’autorité vous rendent le service de maintenir en place ce que vous craignez, c'est-à-dire qu’ils vous reflètent ce que vous avez jugé en vous. Vous avez considéré ces expériences passées comme étant des aspects moins évolués de vous, mais ceci est une interprétation qui ne correspond pas à la vérité. Au niveau de l’Âme, vous avez choisi cela parce que vous saviez que vous en retireriez un apprentissage important. Maintenant que l’apprentissage est complété, reconnaissez la création et réclamez votre pouvoir ainsi reflété.

Abuseur / abusé
Permettez-nous d’apporter une nuance ici. Lorsque nous disons « vous avez choisi cela », cette décision ne s’est pas prise avant de vous incarner dans le cycle Atlantéen. Mais lorsque le thème de l’abuseur / abusé s’est présenté, l’Âme du collectif humain à compris que l’apprentissage qui en résulterait allait être d’une richesse sans précédent pour l’humanité et pour l’Univers. Cela a donc été autorisé. Accompagné de votre libre arbitre, l’expérience s’est alors déroulée et elle vous a conduit au bout du cycle où vous êtes actuellement.

Dès le début, comprenez qu’il aurait été possible pour votre Âme d’amener un correctif qui vous aurait fait vous réveiller de ce cycle et rapidement, la direction aurait été rétablie pour éviter ce « détour ». Alors, pourquoi est-ce que le libre arbitre vous a amené aussi loin ? C’est parce que l’apprentissage allait être grandiose.

Alors chères Âmes, vous êtes profondément honorés et remerciés par cet Univers de votre offrande. Celui-ci reconnaît à travers les frères humains incarnés cet apprentissage qui est venu bonifier la Création. Et maintenant, nous avons le mandat de vous accompagner à quitter le cycle de la dualité, parce que la bonification est complétée. Nos frères et sœurs sur Terre sont invités à revenir à la voie centrale, celle du milieu, et à quitter cette impression qu’ils sont en retard sur la Création et le reste de l’Univers.

Dans un avenir assez lointain comparé à votre réalité actuelle, vous serez nos enseignants et c’est vous qui partagerez l’ampleur de la leçon apprise sur Terre. Par vos couleurs auriques, vous saurez expliquer l’expérience véritable de la dualité à l’ensemble de la création et des Êtres viendront entendre vos histoires. À travers vous, ils comprendront le sens véritable du pouvoir dans la dualité, et cela propulsera cet Univers vers l’avant.

Les envahisseurs
Chers amis, vous êtes maintenant invités à compléter ce cycle et à pacifier des aspects de vous que vous avez jugés. Ne craignez plus d’abuser, cette expérience est complétée. Ne craignez plus d’être abusé, cela aussi est complété et pacifié. S’il y a encore ces vestiges de ceci dans votre vie, c’est simplement qu’ils vous rendent service en vous présentant des facettes de vous non encore pacifiées. Au lieu de résister, reconnaissez-vous dans cette autorité exagérément contrôlante et souriez de vous voir ainsi dépeint avec autant de « caricature ». Acceptez d’accueillir ces aspects de vous qui reviennent en vous. Intégrez-les avec amour, passion, et amusez-vous chères Âmes. Dédramatisez tout cela. C’est le jeu de l’humain dans la dualité.

Nous ne voulons pas banaliser l’expérience terrestre ici, mais nous ne vous rendons pas service non plus en dramatisant votre aventure dans la dualité. La proposition est d’être dans l’apprentissage ludique du retour de ces aspects de vous maintenus éloignés de peur qu’ils deviennent vos envahisseurs. En jugeant le pouvoir à l’extérieur, vous l’avez nourri. Ce faisant, vous avez oublié d’observer qu’il représentait le vôtre que vous avez jugé. Reconnaissez cela et offrez à ces reflets de vous votre présence amoureuse. Permettez-leur de réintégrer leur lieu d’origine, c'est-à-dire vous, votre champ aurique. Ce faisant, ces énergies s’installeront naturellement en vous et votre rapport avec le pouvoir, tant le vôtre que celui des autres, se pacifiera. Vous comprendrez alors par l’expérience toute la puissance qui vous habite.

Chers amis, nous sommes ravis d’avoir pu échanger avec vous le thème pouvoir. Si nous prenons le temps de vous présenter ce sujet, c’est parce que celui-ci sera grandement présent au fur et à mesure que le Nouveau Monde s’installera sur votre planète. Les Êtres conscients comme vous devez assumer votre puissance, car c’est elle qui est à la base du retour de la lumière christique sur Terre. Si vous ne l’assumez pas, qui d’autre le fera ?

Les Guides du Nouveau Monde, ce sont les Êtres comme vous qui auront retrouvé leur puissance et qui accepteront de la présenter aux autres, afin de les stimuler eux aussi à retrouver la leur.

Nous sommes ravis d’avoir pu nous entretenir de nouveau avec vous. Recevez nos plus sincères salutations. Vous êtes tendrement aimés et reconnus.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universel

--------------------------------------

Reçu le 29 octobre 2009, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loupyestu.forumactif.com
 
L'attachement et la peur du pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir?
» Pourquoi à-t-on peur de Dracula dans CV ?
» Peur des attractions
» Hitler à peur du fléau de malan'tai
» Pouvoir d'achat à kinshasa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loup Y Es-tu ?! :: Votre 1ère catégorie :: Loup Y Es-Tu ?! :: Présentations :: Mes sages, messages...-
Sauter vers: